Qui n’a jamais fait voler les samares des érables étant petit ?

Vous savez ce que c’est ? Le samare est un fruit sec contenant une seule graine et muni d’une excroissance en forme d’aile membraneuse. C’est pourquoi, quand la samare tombe, sa chute tournoyante est ralentie par la formation de tourbillon d’air au dessus des ailes,(cf.wikipedia). Nous avons sous la main la samare double qui est le fruit de l’érable, voici notre récolte.

Je trouve l’ensemble très joli, il est possible de faire des paires facilement.

Aujourd’hui mercredi, j’ai accueilli les filles, donc d’après vous qu’avons nous fabriqué avec les samares ? Des ailes de fée.

Nous avons utilisé :

  • Notre récolte de samares
  • Des cartons en format A5
  • De la peinture métallisée GIOTTO
  • Des pinceaux
  • Du gel paillettes
  • De la colle blanche

Nous avons commencé (oui j’ai bien dit NOUS, car toute ma tri’bout s’y est mise !) par appliquer la peinture GIOTTO sur les samares, elle est bien épaisse et très couvrante, pas besoin de mettre une deuxième couche.

Pendant que la peinture sèche, nous étalons le gel paillette sur le carton A5, histoire d’avoir un joli fond.

 

Les filles (5 ans) ont collé les ailes à leur guise. A gauche photo sans flash, à droite avec, on voit bien la peinture métallisée et les paillettes.

Le rendu est plutôt sympa, voici un joli tableau d’ailes de fées.

Matéo a voulu reproduire des pokemons à sa façon dont il est fan, mais je ne vous dirai  pas leur nom car je ne m’en rappelle plus !

Et Manon a voulu reproduire des fées en train de voler, nous avons collé le tout sur une feuille prune métallisée et dessiné aux feutres POSCA. Quelques strass ont été ajoutés. Quel beau tableau vous ne trouvez pas ?

En voici un autre !

Il y a quelques années, j’avais fait des libellules et des papillons après les avoir recouverts de paillettes, je les avais collé sur un bâtonnet cueilli de la menthe quand elle monte. Mais les samares étaient restées doubles donc plus facile à assembler.

2018-10-10_22.18.12

Et pour finir, sur le même principe que notre Rideau d’automne de l’année dernière, nous avons fait des minis tableaux féeriques.

Voici une petite explication en images, l’idée est passée sur le net, mais je  n’arrive plus à retrouver la source, désolée.

2018-10-12_09.43.49

Vous aimez ?

À bientôt.