Aujourd’hui j’ai envie de vous présenter mon tricotin mécanique de chez Sycomore.

Je l’ai acheté lors d’une vente privée. J’ai eu la chance de le recevoir dans une jolie boîte collector.

Voici un aperçu.

Et voici le dos de la boîte avec le contenu.

Toute petite déjà, j’en faisait à la maison, avec un tricotin manuel. La petite souris me l’avait déposée en échange de 2 dents, mais c’est moins rapide que le mécanique, vu ce que nous allons faire avec !

Il nous faut à chaque fois plus d’1 mètre de tricotin, donc à la main c’est long. Là il suftit de tourner la manivelle !

Celui-ci, c’est ma maman qui me l’a offert à Noël avec un livre pour réaliser de nombreuses choses

Revenons à notre jeu Sycomore.

Dans la boite nous trouvons :

  • 1 tricotin mécanique
  • 1 pince poids
  • 4 pelotes de laine (fushia, violet, turquoise et vert anis)
  • 10m de fil vert anis
  • 4m de fil fushia
  • 1 bouton rose à pois
  • 1 support de broche
  • 1 livret d’instruction

 

Le démarrage

Une fois la laine choisie, il suffit de suivre les instructions du livret pour commencer.

La toute première foie que j’ai essayé, j’ai utilisé du fil coton trop fin, je pensais que le tricotin ne fonctionnait pas et avait un défaut. J’étais très déçue, puis j’ai essayé avec la laine un peu plus grosse comme dans la boîte, et là plus aucun ratage !

Mon conseil, ne prenait pas de la laine trop petite !

Une fois la laine installée, vous tournez la manivelle jusqu’à la longueur désirée. Il faut environ 5 minutes pour faire 1 mètre de tricotin. Il faut tourner à allure régulière et paq trop vite.

J’ai essayé quelques modèles proposés dans le livret.

Celui de gauche a été réalisé avec du coton plus fin, le tressage n’est pas le même, il est plus aéré, plus lâche.

Pourquoi j’ai investi dans le tricotin mécanique ?

Je voulais réaliser de la décoration pour offrir à mes minis à leur départ, en écrivant tout simplement leur prénom !

J’ai d’abord fait un essai pour moi avec de la laine noire et arc-en-ciel que ma maman m’a donnée.

Au coffret Sycomore j’ai donc ajouté :

  • 1 paire de ciseaux
  • 1 aiguille
  • Du fil aluminium 1,5mm
  • 1 pince coupante
  • 1 pince plate
  • 1 pince arrondie

J’ai tricoté plus d’1 mètre de laine.

Pour avoir la bonne mesure, il suffit d’écrire le mot sur une feuille et de mesurer l’écriture à l’aide un bout de laine qui servira de gabarit. Autre conseil, prévoyez un peu plus grand que la mesure prévue !

La longueur terminée, il suffit d’arrêter son tricotin à l’aide d’une aiguille, là aussi, tout est bien expliqué dans le livret.

Pour arriver à former des lettres, il faut insérer le fil aluminium dans le tricotin après avoir recourbé le bout.

Il ne vous reste plus qu’à écrire votre mot.

L’essai que j’avais écrit sur le papier est un peu petit, 2,5 cm de hauteur pour le « e » par exemple, il faut écrire des lettres d’au moins 5 cm.

Voyant le résultat, Manon a voulu se faire un mot d’accueil sur sa porte, voici ce que ça donne. Il est plus facile de travailler le fil aluminium avec de grosses lettres de 5 cm.

Maintenant il me reste à trouver le support pour les accrocher, Manon souhaite mettre une pointe, et moi je pense l’attacher sur un anneau blanc.

Mon amie Carole l’avait cousu sur une toile peinte.

Voici le livre qui va me donner des idées de créations.

La fête des mamies approche, je pense que Manon et Matéo vont se mettre au boulot.

Et vous, que feriez vous avec ce tricotin, je serai ravie de le découvrir en commentaire ?

À bientôt