Après les mamans, ce sont les papas qui sont à l’honneur en ce mois de Juin.

J’essaie de trouver une nouvelle idée chaque année. Depuis que j’exerce, je ne fais jamais la même chose.

Cette année, j’ai décidé d’utiliser les pots de yaourts en verre, ce serait sympa de faire un pot à crayon ?

Pour ce cadeau, j’ai besoin de :

  • Pot en verre propre et sec
  • Peinture acrylique
  • Pinceau avec un embout en mousse
  • Paire de ciseaux
  • Bouteille de shampoing lavée et sèche
  • Perforatrice
  • Fil en rapfia
  • Stickers « Bonne Fête »
  • Éponge humide

1. La préparation de nounou

Avant de faire travailler la Tri’bout, je prépare l’activité en nettoyant les pots en verre et la bouteille de shampoing. Et surtout je découpe, comme une étiquette, des morceaux dans la bouteille de shampoing, de façon à ce que l’enfant n’ai plus qu’à coller le stickers.

Comme d’habitude, le but est d’intervenir le moins possible dans l’activité de l’enfant, je montre et ensuite l’enfant fait ce qu’il peut !

Je perfore ensuite chaque étiquette et je passe le fil raphia dans les trous.

2. Au boulot la Tri’bout

À l’aide du pinceau en mousse et de la peinture grise métallisée, les enfants tamponnent tout le tour du pot.

Bien évidemment, certaines parties ne sont pas couvertes, mais ce n’est pas grave, c’est son propre  chefs d’oeuvre qu’il va offrir à son papa.

En attendant que la peinture sèche, la tri’bout a collé le stickers « Bonne Fête » sur l’étiquette coupée dans la bouteille de shampoing.

En présence des enfants, je leur attache chacun leur étiquette autour du pot, et non, même à 2 ans 1/2, on ne sait pas faire un noeud !

Les enfants ont fait un dessin roulé à l’intérieur, il ne reste plus qu’à attendre le 16 juin pour les offrir.

Je ne prends aucun risque en vous le dévoilant avant, car il n’y a que des mamans qui suivent !

A bientôt